Les développeurs du studio Infinite Interactive ont créé Puzzle Quest, proposé Puzzle Quest Galactrix puis Puzzle Kingdoms et, en attendant Puzzle Quest 2, ils nous proposent de goûter à un Puzzle Chronicles. Mais cet opus destiné à la PlayStation Portable n’est-il pas un puzzle-game de trop ? A-t-il les atouts nécessaires pour séduire les joueurs nomades ?

Puzzle Chronicles sur PSP

Jeu : Puzzle Chronicles C’est à travers plusieurs cinématiques qui rivalisent malheureusement de mocheté d’un point de vue artistique que le scénario de Puzzle Chronicles se met en place. Avec une succession d’écrans fixes façon bande dessinée, les développeurs posent un scénario des plus banals. Le joueur est un brave garçon aux forts biceps qui doit sauver sa tribu devenue esclave du Démon Cornu. Pour cela, notre héros aura la chance de partager sa quête avec plusieurs autres personnages qui rejoindront la partie au cours des nombreuses missions qu’il faut mener à bien. Pour ce faire, il suffit de se rendre d’un point à l’autre de la carte et de battre les ennemis qui s’interposent lors de la traversée. L'originalité de ce tas de clichés provient, comme dans tous les jeux d'Infinite Interactive, des combats qui se déroulent sous la forme d’un puzzle-game dans la plus pure tradition du genre. Ici, le titre met en scène un plateau de jeu à l’horizontale où il s’agit d’empiler des gemmes de couleurs et de forces différentes sur le bord droit de l'écran pour gagner en pouvoirs, attaquer son ennemi et surtout repousser son champ de jeu signalé par une simple barre de séparation.

Chargement en cours...

À chaque fois qu’une attaque est lancée, une petite animation se joue et l’ennemi ou le joueur est amputé de quelques points de vie. La seule originalité, face aux différents titres Puzzle Quest, provient donc de ce gameplay à base de phases de combats, ces dernières modifiant le concept. Néanmoins, celui-ci mène au même point et propose le même type d’aventure qu’avec la série originale. Histoire de marquer l'absence d'évolution au niveau de l'intelligence artificielle, notons que l’ordinateur n’hésite toujours pas à tricher allègrement en étant capable de prévoir quelles gemmes vont apparaître à l’écran et quelles magies il faut lancer au moment le plus opportun. On aurait aimé que cette petite triche de la part des développeurs soit un peu mieux camouflée qu'auparavant. A force, l'overdose de fausse difficulté ennuie terriblement. De sortie sur plusieurs plateformes, il ne fait pas vraiment bonne impression sur PlayStation Portable. Tout d'abord, on signalera des graphismes loin d’être incroyables. Mais ceux-ci sont, plus que tout autre défaut, ponctués de longs et très fréquents chargements qui viennent ruiner tout le plaisir de jeu.

À chaque changement de menu, que ce soit pour combattre ou pour se rendre dans son inventaire, l’écran de chargement fait son apparition et perturbe un rythme déjà vacillant. Aucun doute : cette version PSP n’a absolument pas été optimisée et le joueur s’en rendra vite compte. Seules les musiques sortent un peu du lot avec de bonnes compositions, comme toujours chez Infinite Interactive, qui sauvent certaines situations. Cet état de fait est d’autant plus dommage que le scénario est long, la durée de vie bien présente et que le gameplay a son charme. Mais impossible malgré tout de faire l’impasse sur de gros défauts techniques qui entachent toute progression et rendent le jeu laborieux, ennuyant et rapidement abandonné. L’exemple typique du jeu vite réalisé et vite adapté qui ne restera absolument pas dans les mémoires. Espérons cependant que les versions à sortir en téléchargement sur consoles de nouvelle génération seront un peu mieux loties, sans quoi Puzzle Chronicles pourrait bien sonner le glas des riches productions d’un jeune développeur pourtant très apprécié.

Bilan : c'est un loupé

Puzzle Chronicles veut surfer sur la vague des jeux de puzzles originaux, mais il se plante lamentablement. Des chargements très nombreux et beaucoup trop longs s’enchaînent entre différents tableaux qui rivalisent de mocheté. Seules les musiques sauvent le titre de l’horreur artistique. De plus, malgré le changement de règles proposé lors des puzzles de combat, on assiste toujours à un énième clone sans saveur de Puzzle Quest. Dommage il y avait bien mieux à faire.

Les bons points

  • Des puzzles de combats originaux
  • Une bonne durée de vie
  • Une bande-son honorable


A améliorer

  • Les chargements sont beaucoup trop nombreux et longs
  • Graphiquement, c’est assez moche
  • Assez ennuyant sur le long terme
  • Encore et toujours la même recette réchauffée...
Tous droits réservés © 2013/2017 - Enjoy testmode.fr.
Vous souhaitez nous faire tester autre chose ?
Vous avez des remarques ?
C'est par là : contact(@)testmode.fr