Quelques mois après avoir proposé sa Metal Gear Solid HD Collection aux joueurs ayant une PlayStation 3, Konami s’attaque à ceux qui ont une PS Vita. Avec un prix de vente d’une trentaine d’euros fort alléchant, cette compilation nomade permet de redécouvrir MGS 2 et MGS 3 en HD, le Peace Walker étant passé à la trappe en échange d’une réduction d’une dizaine d’euros. Reste alors à voir si le portage est de bonne qualité…

La version PS3 dans la poche

Metal Gear Solid HD Collection. Que les choses soient claires, nous ne sommes pas là pour critiquer les jeux qui composent cette compilation, mais bel et bien pour juger le travail des développeurs sur ce portage. Malgré un certain coup de vieux qui se ressent au niveau de certains aspects du gameplay et des animations, les titres de cette compilation restent encore d’excellentes expériences que tout amateur d’action et d’infiltration se doit de faire au moins une fois dans sa vie. Si ce sentiment se ressent actuellement, c’est surtout parce que cette MGS HD Collection propose des portages en haute définition des softs et non des remakes. La différence vient simplement du fait que les développeurs ont travaillé l’aspect graphique afin de le remettre au goût du jour, sans forcément plus. D’entrée de jeu, tout le monde sera unanime pour dire qu’il manque un volet essentiel : le premier MGS. Même si cet opus n’est pas indispensable pour apprécier MGS2 et 3, il faut reconnaître qu’il reste un incontournable qui permet d’apprécier d’autant plus certains points des autres volets. De même, on regrette que les développeurs n’aient pas poussé le côté fan-service en permettant de débloquer divers bonus, les seuls véritables ajouts provenant de l’intégration des Trophées (séparés pour MGS 2 et 3). A ce niveau-là, on se retrouve donc avec quasiment la version PS3 de la compilation, à la différence près que nous n’avons pas cette fois le Peace Walker. Si d’un côté il permet d’avoir un produit moins cher de dix euros, d’un autre côté, ceux qui veulent en profiter, doivent débourser 19,99 euros supplémentaires sur le PS Store…

Ce petit état des lieux fait, il est bon de se jeter dans le cœur du sujet. Dès le lancement de la compilation, on arrive sur un menu permettant de choisir le jeu que l’on souhaite faire. Le studio de développement a eu la bonne idée de les classer de manière chronologique (soit MGS 3 avant MGS 2). La bonne surprise, c’est qu’à l’image de ce qui a été fait sur PS3, les titres intègrent une bonne partie des bonus des volets Substance et Subsistence. En jouant les difficiles, on se dit que les développeurs auraient pu compiler tous les bonus afin de proposer une expérience complète. Ne crachons pas dans la soupe, le contenu est suffisamment conséquent pour compenser cet impair. En plus, le studio de développement a eu la bonne idée de laisser avec MGS 3 les versions MSX de Metal Gear 1 et Metal Gear 2 : Solid Snake. Ce sont des bonus clairement appréciables pour tout fan qui se respecte. Au niveau visuel, les portages PS Vita de MGS 2 et MGS 3 se rapprochent sensiblement de la qualité graphique de la PS3, l’écran, plus petit et de très bonne qualité, gommant certaines imperfections. Certes, il reste des effets manquants, les fautes dans les sous-titres, quelques soucis de synchronisation labiale, un peu d’aliasing ou certaines textures pas très jolies, mais le résultat final est des plus satisfaisants. MGS 3 est supérieur à MGS 2, visuellement parlant, mais les deux titres arrivent à se classer dans le haut du panier sur le support portable. C’est plutôt fin, c’est bien lissé et c’est fluide. Seules les transitions entre les cinématiques, les dialogues et les phases de jeu peuvent introduire un petit temps d’attente qui peut s’apparenter à une sorte de mini freeze.

Il n’y a toutefois rien de bien gênant et, en prime, on est ravi de retrouver la caméra libre de MGS 3 introduite dans l’édition Subsistence. Les développeurs ont aussi pensé à exploiter le tactile de la console dans une certaine mesure pour ne pas dénaturer l’expérience originale. Le pavé arrière permet ainsi de déplacer notre personnage vers la droite ou la gauche lorsqu’il vise en vue à la première personne, tandis que l’écran tactile permet de se pencher près d’un coin pour avoir un meilleur angle de vue ou encore pour interagir avec l’inventaire. Pratique avec les éléments de base, ce système se montre moins bien pensé lorsqu’il faut gérer l’inventaire dans MGS 3 ou encore soigner Snake. Les commandes tactiles sont petites, assez rapprochées, bref, pour peu que l’on n’ait pas des doigts fins, ça peut vite devenir gênant. On regrette aussi que les développeurs n’en aient pas profité pour affiner l’intelligence artificielle ou pour diminuer la rigidité du personnage… C’est là qu’on voit que l’on a affaire à un bête portage, somme toute réussi, cela va sans dire. Enfin, petite cerise sur le gâteau, il est possible de transférer sa sauvegarde (fonction Transfarring) de la version PS3 à la version PS Vita pour continuer sa partie. Il faut faire de même en sens inverse pour la reprendre sur PS Vita au point où on l’a laissée sur PS3. Au final, on se dit quand même que les développeurs ont globalement fait du bon travail et que le rapport contenu/prix (une trentaine d’euros) reste malgré tout convenable. Après tout, cette compilation regroupe deux must-have pour les fans et deux gros bonus principaux.

Point complet

Si vous possédez les opus originaux et que vous avez en prime investi dans la MGS HD Collection version PS3, alors l’intérêt de la version PS Vita est discutable, et ce malgré la présence du Transfarring pour continuer le jeu sur l’un ou l’autre support grâce au transfert des sauvegardes. Ceci dit, cette compilation fait plaisir à voir sur la dernière née de Sony et on a vraiment l’impression d’avoir la version PS3 dans sa poche. C’est fin, plutôt joli, fluide, bref, c’est vraiment plaisant. Dommage que Peace Walker ait été supprimé entre temps et que MGS 1 soit toujours aux abonnés absents. Même si le tarif, vraiment abordable, a été revu, ces manques se font quand même sentir. Si vous aimez la licence et que vous avez envie de vous refaire MGS 2 et MGS 3 avec un certain confort visuel, alors ne tardez plus et achetez cette version PS Vita pour l’emporter partout avec vous.

On a adoré

  • MGS 2 et 3 en HD
  • La caméra libre de MGS 3
  • ‘Transfarring’ PSV/PS3
  • Prix abordable
  • Les Trophées pour les fans
  • Tactile subtilement intégré
  • Plusieurs bonus…
  • Dont les MG MSX…


On a pas aimé

  • Mais certains manquent
  • De légers soucis comme sur PS3
  • Les menus de MGS3 au tactile
  • Les fautes dans les sous-titres
  • Où sont MGS 1 et Peace Walker ?
Tous droits réservés © 2013/2017 - Enjoy testmode.fr.
Vous souhaitez nous faire tester autre chose ?
Vous avez des remarques ?
C'est par là : contact(@)testmode.fr