Sorti chez la concurrence depuis belle lurette (dont le 11 mars 2009 sur le Xbox Live Arcade de la Xbox 360), Peggle débarque enfin sur le Playstation Store de la PlayStation 3 dans une version assez identique, mais toujours aussi joviale. Les mois écoulés entre les deux sortis ont-ils joué en la défaveur du titre ?

Peggle sur le Playsation Network

Jeu PSN : Peggle Prenez une aire de jeu ressemblant à un vrai casse-tête fait d’orbes rouges, bleus, verts et violets et lancez-y une balle de flipper. Pour corser le tout, faites du bas de l’écran un vide total. Enfin, mettez-y une petite palette allant de gauche à droite permettant de récupérer la balle propulsée et, au final, de pouvoir la rejouer. Vous obtenez alors Peggle, un concept totalement bateau, mais diablement efficace qui risque de vous ruiner vos soirées SingStar. Le but du jeu est simple : à l’aide du pouvoir de l’animal choisi, le joueur doit éliminer tous les orbes rouges de l’écran. Les bleues ne servent qu’à faire un peu plus de scores et à gêner la progression de la boule. Les plus pros essaieront aussi d’en vider entièrement l’écran pour obtenir le plus beau combo de tout le jeu, mais cela reste un vrai challenge pour la centaine de niveaux proposés. Avec un nombre limité de balles, le joueur se voit alors contraint de bien viser et de la jouer de façon très intelligente en tentant de ne pas perdre la balle et de la récupérer via la petite sortie de secours mouvante située en bas de l’écran. Ou alors, comble du fun, on voue une totale confiance au hasard et on lance sa balle sur le premier orbe venu en découvrant quelle sera sa progression. Les accusations de triche seront légions auprès de la fine équipe qui tient le pad bien en main.

Un jeu très chronophage !

Pour corser le tout, chaque animal proposé (à découvrir lors du mode Solo qui les passe tous en revue, un par un) possède son propre pouvoir. Une visée plus simple, un Multi-Ball, des phases de Flipper, des chapeaux magiques, des balles d’Halloween et autres surprises sont à découvrir tout au long des parties. Certains pouvoirs sont évidemment un peu plus exagérés que d’autres et il s’agit pour les joueurs de faire preuve de fair-play en adaptant le pouvoir au niveau de chacun. Ainsi, la petite sœur qui a encore du mal à prendre le pad en main se sentira plus à l’aise avec une visée presque automatique. Aussi, les amateurs de gros scores adoreront le chapeau magique et sa rafale d’orbes sélectionnés. Les plus bourrins miseront par contre sur le dragon et tenteront de faire rebondir un maximum de fois la boule de feu destructrice. Il y en a donc pour tous les goûts.

Cependant attention, les pouvoirs sont limités en nombre d’utilisations puisqu’ils sont à actionner via les rares orbes verts qui apparaissent à l’écran. Du côté des orbes violets, il ne s’agit ni plus ni moins que d’un multiplicateur de score. Une fois tous les orbes rouges supprimés, l’Extrême Fever s’affiche et l’Ode à la Joie retentit dans les enceintes du téléviseur. Tout est au ralenti et on espère que la balle finira son ultime course dans un des trous du bas de l’écran qui possède le plus haut score bonus. Entre tout ce qu’il propose de finesse, d’originalité et de hasard, Peggle réussit haut la main son but de divertir, que ce soit en solo ou en multijoueur. En retard ou non, c’est donc un incontournable qui débarque sur le PlayStation Network. Inutile de s’en priver !

Bilan : Pas mal

Peggle reste ce jeu tant apprécié de tous, même avec une sortie un peu tardive sur le PlayStation Network. Pour 8 € environ, on achète un titre à la rejouabilité infinie qui est même idéal pour de petites parties rapides entre deux téléchargements. Les défis sont nombreux et toute la famille peut y participer sans aucun problème. Peggle fait toujours son petit effet et c’est bien là le principal !

Les bons points

  • Très fun
  • Très simple de prise en main
  • Une durée de vie immense


A améliorer

  • Un peu en retard face aux supports concurrents
  • Le design n’est pas transcendant
Tous droits réservés © 2013/2017 - Enjoy testmode.fr.
Vous souhaitez nous faire tester autre chose ?
Vous avez des remarques ?
C'est par là : contact(@)testmode.fr