Gameloft revient sur le PlayStation Network et nous propose, en guise de troisième production des studios français, une bataille de tanks attendue comme excessivement amusante. Est-ce le cas ? Ce jeu proposé en version dématérialisée vaut-il les 9,99 euros demandés pour se le procurer ?

Test Battle Tanks

battletanks_hero Avant même de pouvoir goûter au jeu, il est intéressant de voir que le titre de Rockstar est proposé à « petit prix » (à une trentaine d’euros, contre une cinquantaine habituellement). Ceci dit, on le lance et, après une vidéo d’introduction mettant en avant quelques possibilités du soft, on arrive sur un menu très simple offrant deux modes : le Mode Mix et le Studio. Le premier est à assimiler à une sorte d’avant-goût qui permet de très rapidement prendre le jeu en main. On retrouve donc une version cartoon plutôt réussie de Timbaland (producteur connu et reconnu qui a participé à l’élaboration de ce Beaterator), qui bouge au rythme du son au milieu d’une grosse plateforme de mixage, avec quatre haut-parleurs (un dans chaque coin de l’écran) affichant chacun une des quatre touches de la façade de la console lorsqu’on les sélectionne. Ainsi, la croix, le carré, le triangle et le rond permettent de jouer une boucle musicale. Grâce à la croix directionnelle, on peut naviguer dans l’interface et ainsi afficher dynamiquement quatre autres haut-parleurs disposant des mêmes fonctions (pour un total de huit donc, chacun représentant un « instrument » – batterie, piano, basse, guitare, clavier, voix, etc., tout en sachant qu’il est possible d’avoir par exemple deux boucles différentes de batterie ou de guitare, etc. –).

« Petit prix, maxi son ! »

Battle Tanks, comme son nom l’indique, nous met dans la peau d’un petit tank coloré qui doit vaillamment passer les lignes ennemies et abattre ses adversaires. Cinquante tableaux répartis sur une dizaine de niveaux, ayant chacun leur thématique visuelle, sont proposés en guise de durée de vie. Un mode Campagne est même de la partie. Fidèle aux jeux portables qui font son succès, l’équipe de développement de Gameloft nous propose un jeu tout simple au gameplay à la portée de tous, promettant une prise en main qui ne pose aucun problème. Les déplacements se font au stick gauche et les tirs au stick droit. Plusieurs types de munitions sont disponibles dans les niveaux, permettant de débloquer des armes plus destructrices ou plus rapides. Quelques séquences de boost sont aussi proposées pour permettre à son tank d’esquiver plus facilement les projectiles ennemis. Pour terminer un niveau, le but est simple : survivre et éliminer tous les tanks adverses. Le concept est vieux comme le monde, mais est appliqué ici d’une bien jolie façon.

Prise en main immédiate !

Plusieurs défis annexes sont proposés tout au long des stages. Certains sols ralentissent le char ou le font accélérer par exemple. Des portes qui s’ouvrent et se referment à intervalles réguliers sont aussi au rendez-vous rendant les tirs de projectile véritablement complexes lorsque ceux-ci rebondissent de la plus mauvaise des façons : en revenant directement sur le joueur. Un système de piston très dangereux à traverser fait aussi office de piège ultime pour le jeu à plusieurs. D’autres pièges dont nous tairons la description, afin de laisser quelques surprises à ceux qui craqueront devant ce petit jeu, ont aussi été inclus aux nombreuses cartes disponibles. Dommage qu’un système de création de niveaux n’est pas été proposé, ceci aurait largement contribué à l’intérêt global d’un titre qui en manque quelque peu.

Il faut bien avouer que Battle Tanks est aussi simple que réussi graphiquement. Ce n’est pas de « nouvelle génération », mais la résolution monte jusqu’à 1080p et tout ce qui entoure les jolis graphismes est raffiné. Les musiques ne sont pas tonitruantes et se posent bien dans le décor, le gameplay est efficace, les défis très relevés et proposent une bonne progression de difficulté... Bref, Battle Tank à tout pour lui. Seul problème : le jeu n’a semble-t-il pas du tout été remarqué par la communauté PlayStation puisque les principaux modes de jeu, avec lesquels le concept trouve tout son intérêt (le multijoueur) sont totalement déserts. On crée une partie mais en vain... Personne ne vient nous rejoindre et on se retrouve à se rabattre sur un mode solo proposant tout de même une solide durée de vie. C’est dommage puisque le titre en est bien pourvu. Enfin, pour une dizaine d’euros, le titre est plutôt honnête et il ne reste plus qu’à espérer que les joueurs viendront remplir les parties de jeu en ligne !

Mon avis : presque

Plutôt joli et ne possédant aucun bug venant gâcher la fête, ce petit Battle Tank ne pêche que par son manque cruel d’intérêt sur le long terme. On aurait aussi aimé que les développeurs fassent preuve d’un peu plus d’audace au niveau des originalités puisqu’en l’état c’est du vu et revu. Enfin, Battle Tank permet de passer un petit moment sympathique avec sa console et, avec un peu plus de monde en ligne, il y a de quoi prolonger un peu plus le plaisir avec quelques parties de temps à autres.

Les bons points

  • Très coloré
  • Simple d’accès
  • Rapide à prendre en main
  • Bonne durée de vie en solo


A améliorer

  • Un concept déjà vu et revu
  • Vite répétitif
  • Intérêt sur le long terme
Tous droits réservés © 2013/2017 - Enjoy testmode.fr.
Vous souhaitez nous faire tester autre chose ?
Vous avez des remarques ?
C'est par là : contact(@)testmode.fr